20% de parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs : les entrepreneurs d’Atakpamé outillés sur la mesure

20% de parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs : les entrepreneurs d’Atakpamé outillés sur la mesure

Le 41e numéro de la plateforme mensuelle d’échanges et de partages d’expériences « Jeudi J’ose », s’est tenu ce jeudi 14 mars 2019 dans la ville des 7 collines, Atakpamé (160 km au nord de Lomé). Au menu des échanges lors de cette édition, 3e de l’année 2019, le thème «20% des marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs : comment s’approprier la mesure au service de la croissance de vos entreprises?».

Et pour la circonstance, ce sont : le Directeur régional des marchés publics, M. Kpango Ayéba, le Directeur des Opérations du FAIEJ, M. Joël Anani Hounkanli, le Responsable du Guichet d’Orientation des jeunes entrepreneurs de la région des Plateaux, M. Tsolenyanou qui ont entretenu les quelques 200 jeunes qui ont fait le déplacement de la Maison des Jeunes d’Atakpamé.

L’objectif visé par les premiers responsables du FAIEJ à travers le choix de cette thématique est de réitérer l’information à l’endroit des jeunes entrepreneurs et de les outiller davantage pour une meilleure compréhension des procédures de soumission d’offres entre autres.

Pour M. Kpango Ayéba, cette mesure d’octroi d’un quota de 20% de parts des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs est une innovation au vu des facilités qu’elle offre à cette cible, souvent défavorisée par les procédures classiques de passation de marchés. Une occasion pour lui aussi de rappeler aux participants, les critères et le processus par lesquels un jeune ou une femme entrepreneur peut postuler et arriver à gagner un marché dans le cadre de la mesure.

Afin de montrer aux participants que cette mesure est réelle et susciter davantage leur engouement, le jeune entrepreneur, Gamé Désiré Têko, promoteur de l’entreprise Don Services à Lomé a été sollicité pour partager son expérience. Bénéficiaire de la mesure en 2018, M. Gamé a eu selon son partage, à remporter et exécuter 8 marchés au cours de l’année 2018. Des marchés dont la réalisation a été rendue possible via les appuis du FAIEJ à travers une ligne de crédit dédiée. « Je voudrais vous convier à ne pas hésiter à vous inscrire sur le site de la DNCMP, car c’est la première étape pour bénéficier de cet avantage qui nous est offert par le Chef de l’Etat(…) », peut-on retenir de ses propos.

Les participants ont été conviés à cet effet, pour se faire délivrer les pièces nécessaires pour postuler aux marchés, à se diriger vers le guichet entrepreneurial de jeunes et femmes mis en place dans la ville d’Atakpamé, dans le cadre de cette mesure.

Il faut noter que, selon les chiffres partagés par le Directeur régional des marchés publics au cours de la séance, à la date du lundi (11 mars 2019), ils sont 3619 jeunes et femmes entrepreneurs, soit 873 femmes et 2746 hommes à s’inscrire sur le site mis sur pieds par la DNCMP depuis l’annonce de la mesure par le chef de l’Etat en janvier 2018.

Publié dans: Actualités Tags: , , , , , , , , , ,

Vous aimerez certainement:

Les jeunes de Kara édifiés sur les astuces pour vendre efficacement leurs idées ou projets Les jeunes de Kara édifiés sur les astuces pour vendre efficacement leurs idées ou projets
3e édition du Concours Meilleurs Jeunes entrepreneurs : les lauréats sont connus 3e édition du Concours Meilleurs Jeunes entrepreneurs : les lauréats sont connus
Pour un secteur avicole plus porteur, le FAIEJ expérimente l’approche « Satellite » avec l’entreprise « Mon Nid d’Oiseau » Pour un secteur avicole plus porteur, le FAIEJ expérimente l’approche « Satellite » avec l’entreprise « Mon Nid d’Oiseau »
Région des Savanes : Le FAIEJ appuie à la mise en place d’une coopérative rizicole dans la préfecture de Kpendjal Région des Savanes : Le FAIEJ appuie à la mise en place d’une coopérative rizicole dans la préfecture de Kpendjal

Commentez l'article

Submit Comment

© 2019