Accompagnement du FAIEJ : la coopérative des producteurs d’ananas du canton de Dzolo bientôt opérationnelle

Accompagnement du FAIEJ : la coopérative des producteurs d’ananas du canton de Dzolo bientôt opérationnelle

Afin d’apporter un appui et un accompagnement plus optimal aux producteurs d’ananas dans la préfecture de l’Avé, les regrouper en coopérative représente une approche salutaire. En prélude à sa mise en œuvre, le FAIEJ a commandité une étude de faisabilité. Cette étude a été réalisée par le cabinet GR2C dans le canton de Dzolo, une localité située à 58km de Lomé et 3 km de la frontière ghanéenne.

Les résultats de cette étude ont fait objet de validation ce jeudi 07 février au siège du FAIEJ à Lomé. Au cours de la séance, il s’est agi de présenter les résultats de l’étude à toutes les parties prenantes dans le processus de structuration et d’en juger de la pertinence de l’approche de mise en œuvre.

Y ont pris part, la Directrice Générale du FAIEJ, les responsables du cabinet GR2C (cabinet agréé par le FAIEJ), les Ressources humaines du FAIEJ chargées de l’accompagnement et du suivi des entrepreneurs sur le terrain, le Directeur administratif et financier de l’ONG ASJD, partenaire financier du FAIEJ  et les producteurs membres de la coopérative.

Etude de faisabilité Dzolo 1Au cours des échanges, la Directrice Générale du FAIEJ a tenu à rappeler aux jeunes qui s’apprêtent à se mettre en coopérative, les bases de l’accompagnement du FAIEJ tout en insistant sur la nécessité vitale qu’est le remboursement des crédits qui seront octroyés. « Si vous prenez un crédit et que vous le remboursez, vous donnez la possibilité aux autres de pouvoir bénéficier à leur tour du crédit » a-t-elle déclaré, avant de préciser « (…) un crédit non-remboursé décrédibilise le jeune d’une part, et empêche les autres en attente de financement d’y accéder d’accéder à l’appui financier. »

Il faut rappeler qu’une première coopérative implémentée  dans le canton de Wli est aussi en cours d’accompagnement par le FAIEJ.

La mise en œuvre du projet de structuration des producteurs d’ananas du canton de Dzolo est l’une des phases de la nouvelle approche mise en œuvre par le FAIEJ dans le cadre de la promotion de l’accès des jeunes à l’emploi.

Cette nouvelle approche  qui permettra de créer davantage d’emplois et par ricochet réduire le chômage des jeunes en misant sur la mutualisation des investissements, la mise en place d’une plate-forme de veille collaborative pour mieux connaître ses marchés, le déploiement groupé à l’international, la réalisation d’études marketing

Par ailleurs, l’approche de la structuration des producteurs en coopérative permettra aussi de minimiser les échecs des projets essuyés individuels et les risques que déplorent les institutions financières dans l’accompagnement des projets de jeunes.

Publié dans: Actualités Tags: , , , ,

Vous aimerez certainement:

Concertation des acteurs de l’entrepreneuriat au Togo : les contours du projet de plateforme se précisent Concertation des acteurs de l’entrepreneuriat au Togo : les contours du projet de plateforme se précisent
Les enjeux de la plateforme de concertation de tous les acteurs de l’entrepreneuriat au Togo passée au crible ce mercredi au FAIEJ Les enjeux de la plateforme de concertation de tous les acteurs de l’entrepreneuriat au Togo passée au crible ce mercredi au FAIEJ
Concours Meilleurs Jeunes Entrepreneurs 2019 : les résultats des sélections sont disponibles Concours Meilleurs Jeunes Entrepreneurs 2019 : les résultats des sélections sont disponibles
Structuration d’une coopérative de producteurs de champignons autour de la marque CHAMPISO : l’étude livre ses résultats Structuration d’une coopérative de producteurs de champignons autour de la marque CHAMPISO : l’étude livre ses résultats

Commentez l'article

Submit Comment

© 2019