Le FAIEJ : la réponse aux préoccupations des jeunes porteurs d’idées d’entreprise.

Le FAIEJ : la réponse aux préoccupations des jeunes porteurs d’idées d’entreprise.

Une cinquantaine de jeunes primo entrepreneurs, premiers bénéficiaires du FAIEJ ont suivi du 27 au 29 mars des sessions de renforcement de capacités managériales en vue de leur permettre de mieux gérer leurs activités et de maîtriser les stratégies de  marketing permettant de gagner en http://iupatdc5.org clientèle et de rendre pérennes leurs activités. La cérémonie de remise des attestations de fin de formation présidée par le ministre de l’action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, représentant le ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes s’est déroulée ce lundi 31 mars à la salle Poly Berceau, à Notsè en présence du directeur de cabinet du ministère en charge de l’emploi des jeunes, du préfet du Haho, la Directrice Générale du FAIEJ et plusieurs distingués invités.

Organisée par le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ), cette formation est consécutive au suivi des activités de ces jeunes entrepreneurs, effectué en vue d’avoir l’état d’avancement de leurs projets avant de débloquer la  seconde  tranche du financement accordée à ces jeunes.

À l’issue de ce suivi, il s’est avéré que ces jeunes ont effectivement démarré leurs projets mais il leur manque des compétences dans le domaine de la gestion et du marketing. Des manquements que vient combler le renforcement de capacités.

Au total 83 emplois directs et indirects ont été créés par ces jeunes entrepreneurs dans la mise en œuvre de leurs projets. Un nombre qui va s’accroître au fur et à mesure que ces micros entreprises grandiront.

Cette cérémonie a été couplée de la clôture de la formation de près de 500 jeunes diplômés sans-emplois âgés de 18 à 29 ans, en techniques de création et de gestion de micro entreprise organisée du 24 au 29 mars 2014 par le FAIEJ. Parmi eux, 10 dont les plans d’affaires seront évalués pertinents et innovants, seront envoyés à la  Conférence des Ministres de la jeunesse et des Sports des pays de la Francophonie (CONFEJES), en vue de bénéficier de la subvention du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ). Le reste de ces jeunes formés bénéficieront du Crédit Jeune Entrepreneur du FAIEJ, après une évaluation satisfaisante de leurs plans d’affaires.

Cette cérémonie a été l’occasion d’un partage d’expériences pour ces jeunes d’une part et de leur mise en réseau d’autre part.

Ayant reconnu que le secteur de l’auto emploi est un moyen efficace de lutte contre le chômage et le sous-emploi des jeunes, le gouvernement togolais, à travers le ministère en charge de l’emploi des jeunes a opérationnalisé le FAIEJ en 2012.

Pour cette année 2014, ce dispositif envisage de conduire 1500 jeunes porteurs de projets d’entreprise au financement.

Publié dans: Actualités Tags: , , , , ,

Vous aimerez certainement:

Concertation des acteurs de l’entrepreneuriat au Togo : les contours du projet de plateforme se précisent Concertation des acteurs de l’entrepreneuriat au Togo : les contours du projet de plateforme se précisent
Les enjeux de la plateforme de concertation de tous les acteurs de l’entrepreneuriat au Togo passée au crible ce mercredi au FAIEJ Les enjeux de la plateforme de concertation de tous les acteurs de l’entrepreneuriat au Togo passée au crible ce mercredi au FAIEJ
Concours Meilleurs Jeunes Entrepreneurs 2019 : les résultats des sélections sont disponibles Concours Meilleurs Jeunes Entrepreneurs 2019 : les résultats des sélections sont disponibles
20% de parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs : les entrepreneurs d’Atakpamé outillés sur la mesure 20% de parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs : les entrepreneurs d’Atakpamé outillés sur la mesure

Commentez l'article

Submit Comment

© 2019